Dans un communiqué rendu pu lique le dimanche 2 juillet dernier, Commission électorale nationale indépendante (CENI) a interdit, aux agents du ministère de l’Intérieur de se présenter aux bureaux de réception et de traitement des candidatures (BRTC).

 »La Commission Électorale Nationale Indépendante informe l’opinion publique que conformément à l’article 211 de la Constitution de la République Démocratique du Congo et à l’article 7 de la Loi organique portant fonctionnement et organisation de la CENI telle que modifiée et complétée à ce jour, la CENI est indépendante. Elle collabore avec les autres Institutions de la République mais elle ne tolère pas leur immixtion dans la gestion des opérations électorales. A ce titre, la CENI interdit formellement la présence des Agents du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité et des Affaires coutumières dans les Bureaux de Réception et de Traitement des Candidatures (BRTC) », renseigne la CENI dans ce communiqué signé par son rapporteur Adjoint.

Dans le même document, la CENI affirme collaborer avec les autres institutions du pays mais ne tolère pas leur immixtion dans la gestion des opérations électorales, et seuls les agents de la DGRAD sont autorisés d’être dans les BRTC.

 »Seuls les Agents de la Direction Générale des Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et de Participation (DGRAD) sont autorisés d’être dans les BRTC, notamment, pour la remise de la Note de perception aux candidats désireux de payer, pour le compte du trésor public, les frais de dépôt de candidatures », souligne le même communiqué.

À en croire la Centrale électorale, Ils pourront remettre la note de perception aux candidats désireux de payer, pour le compte du trésor public, les frais de dépôt de candidatures.

Par ailleurs, la CENI fait savoir que du 26 juin au 15 juillet, la CENI reçoit les dossiers pour l’élection des députés nationaux et aucune prolongation ne sera accordée.

Les frais de dépôt des dossiers sont fixés à un million six-cent mille francs congolais (1.600.000 FC).

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *