0 1 minute 1 an

Selon le vice ministre aux affaires étrangères Crispin Mbadu environ 350 congolais doivent quitter le pays en proie de l’insécurité et aux affrontements militaires.

Crispin Mbadu assure la communauté congolaise que le gouvernement a déjà pris des précautions pour évacuer sa population. Selon ce dernier, les ambassades congolais à Nairobi au Kenya et celui de Caire en Égypte sont mobilisés pour leur apporter de l’assistance nécessaire.

L’objectif est de leur permettre de quitter ce pays. Le vice ministre aux affaires étrangères a au nom du gouvernement assuré la mise en disposition des besoins logistique pour permettre à ce 350 congolais de quitté le Soudan avec quiétude.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *