Le candidat malheureux à l’élection des gouverneurs dans la province du Kongo-central, Eugène Diomi Ndongala exige l’annulation du vote, car dit-il, l’élection s’était déroulée dans la corruption.

Ce dernier souligne que les députés provinciaux ont été achetés avec des centaines de milliers des dollars pour vendre leurs voix.
« Quand les élections sont entachées d’une telle ignominie, d’une corruption généralisée où les députés ont été achetés après avoir été réduits dans la mendicité a court des centaines de milliers des dollars. », déclare-t-il.

Et de poursuivre, « Il y a des candidats qui ont proposé plus de 100.000$ à chaque député, c’est inadmissible. Ils ont acheté la conscience de nos députés pour coloniser cette province et faire passer cette province sous le contrôle des forces obscures. »

Notons que le second tour dans la province du Kongo-central intervient ce lundi 9 mai pour départager les candidats Guy Bandu et Néfertiti Ngudianza.

Bienvenu Musoy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *