2 minutes 2 semaines

Un scandale de détournement de fonds secoue le Sénat congolais. Selon le président a.i sortant du Sénat, près de 3 millions USD des fonds spéciaux d’intervention (FSI) ont été détournés par le bureau d’âge dirigé par Pascal Kinduelo.

La somme détournée correspondrait aux émoluments du mois de mai de tous les sénateurs. Le président a.i sortant du Sénat accuse le bureau d’âge d’avoir utilisé ces fonds à des fins illégales, notamment pour financer des campagnes électorales.

L’IGF saisie

Face à la gravité des accusations, l’Inspection générale des finances (IGF) a été saisie. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes du détournement et identifier les responsables.

Ce nouveau scandale vient fragiliser davantage le Sénat congolais, déjà en proie à des crises internes depuis plusieurs mois. Il jette également le discrédit sur l’institution et ses dirigeants. Les sénateurs réclament des explicationsLes sénateurs congolais ont réagi avec indignation à cette révélation. Ils réclament des explications de la part du bureau d’âge et exigent que les responsables soient traduits en justice.

Cet épisode illustre la nécessité d’une gestion transparente et responsable des finances publiques en République démocratique du Congo. L’enquête de l’IGF permettra de faire la lumière sur cette affaire et de prendre les sanctions qui s’imposent.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *