Dans une interview accordée à notre rédaction, le jeudi 29 juin, a l’occasion du 63ème anniversaire d’indépendance de la RDC, Nathalie Kambala directrice de l’ONG Femmes Mains dans la Main pour le Développement Intégral encourage les efforts de l’actuel régime chapeauté par Félix Tshisekedi, dans la promotion de la femme et l’égalité du genre.

Pour elle, bien qu’insuffisant , l’actuel patron de la RDC fourni tant soit peu quelques efforts pour ramener la femme à la place de l’honneur.

« Depuis l’indépendance à ce jour, il y a des petites avancées dans quelques domaines de vie de la femme, sur le plan juridique par exemple le Congo a ratifié entant qu’Etat souverain plusieurs textes internationaux sur le droit des femmes, la protection des enfants et d’ailleurs notre constitution en son article 14 garantie la parité entre homme et femme, sur le plan politique les femmes s’y intéressent déjà bien que pas trop mais le peu , nous rassurent qu’il y a un changement malgré cet écart considérable dans la gestion de la chose publique, sur le plan social il existe encore plusieurs pesanteur culturel qui fragilise la femme et sur le plan économique l’autonomisation de la femme est encore très précaire » dit Nathalie Kambala

Avant d’ajouter ce qui suit,  » les avancées sont là mais pas significatives. Nous saluons et encourageons l’actuel Chef de l’État qui s’est lancé dans la lutte et d’ailleurs au été promu au titre du champion de la masculinité positive , je pense que si il continue avec cet élan dans peu de temps nous aurons la place voulu » conclut-elle

Tout en rendant hommage à toutes les femmes qui se battent nuit et jour pour la dignité et la paix dans notre pays en depis de la situation socio-économique défavorable dans laquelle elles se retrouvent, Nathalie Kambala appel les Congolaise et Congolais en général et particulièrement les centres-Kasaiens en particulier à s’alligner dans la promotion de la femme et l’égalité du genre. Car selon elle, il n’y a pas de développement sans la femme.

Pascaline MILEMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *