Au totale 35 présumés rebelles ADF se sont rendus aux forces armées de la RDC le lundi 13 décembre dernier dans les villages Manzobe et Ndimo, deux localités situées, au sud de Bunia, dans le territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

À en croire le Coordonnateur de la Convention pour le Respect des Droits de l’Homme CRDH antenne d’Irumu; cette réduction est le fruits des opérations militaires menées dans la province voisine du Nord-Kivu.

Christophe Munyanderu précise qu’après leur interrogatoire, ces rendus rebelles affirment qu’ils sont fatigués avec la vie de la brousse.

Des sources sûres de la sécurité dans la région qui confirment aussi la nouvelle, disent être déterminés pour contrecarrer leur entrée en Ituri après être frappé au Nord-Kivu.

Picard LUHAVO/La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *