2 minutes 1 semaine

Un mouvement d’hommes armés identifiés comme des présumés rebelles ADF est signalé depuis un certain temps dans la partie Est de la chefferie de Babila Babombi, en Ituri. Au moins 8 villages de cette contrée sont sous la menace permanente d’éventuelles attaques, après la récente incursion de l’ennemi en provenance du secteur de Beni Mbau vers Babila Babombi.

La Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) locale, qui a alerté les services de sécurité le Dimanche 07 juillet 2024, appelle la population à la vigilance et déconseille aux agriculteurs de se rendre dans les fins fonds de leurs champs.

Face à cette situation sécuritaire volatile, Rams Malikidogo, de la CRDH, demande le lancement rapide de patrouilles de combat pour neutraliser cette menace armée.

Recommandations aux populations :

* Rester vigilantes

* Eviter les déplacements nocturnes

* Signaler tout mouvement suspect aux autorités

* Ne pas se rendre dans les fins fonds des champs

Appel aux autorités :

* Renforcer la sécurité dans la zone

* Lancer des patrouilles de combat

* Neutraliser la menace ADF

La population de Babila Babombi vit dans la peur et l’incertitude depuis l’arrivée des présumés ADF. Il est urgent que les autorités prennent des mesures pour protéger les civils et neutraliser cette menace.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *