La commission parlementaire Aménagement du Territoire, Infrastructures, Poste, Technique et Nouvelle Technologie de l’information et Communication, ATI/PT-NTIC, a auditionne Clément Mubiayi N’kashama, Directeur Général de la Regideso, qui a le monopole de la desserte en eau à travers tout le territoire national.

Séance de travail

Au nombre de ces questions figurent notamment la faible couverture de la desserte en eau potable (30% contre une moyenne africaine de 50%), carence chronique du précieux liquide au robinet, la situation financière et sociale de l’entreprise, l’état des investissements en cours à Kinshasa et les autres grandes villes pour améliorer la desserte en eau potable, la surfacturation des abonnés, la qualité moyenne de l’eau proposée aux abonnés.

Pour le président de la commission l’honorable José Egbanda Mananga, cette audition est d’autant importante que les électeurs de tout bord s’apprêtent a interpeler les députés qui seront bientôt en vacances dans leurs circonscriptions à partir du 15 décembre.

Allocution de l’honorable José Mananga

Il était temps d’inviter le dg de la Regideso pour expliquer la situation. Les élus ont accordé un délai de 48h lui a été accordé pour rencontrer les préoccupations des honorables députés. A défaut de satisfaction la commission se réserve le droit de passer à l’étape des enquêtes>>, a t-il dit.

Pour le député Nsingi Pululu, la faible desserte d’eau a Kinshasa et les autres grandes agglomérations du pays est un problème de management et de leadership de l’entreprise.

Simon du Ciel Omari/BENI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *