2 minutes 6 jours

Plus de 1.000 vaches et leurs éleveurs ont regagné le territoire d’Irumu en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, après avoir fui l’activisme des groupes armés dans le Haut-Uélé.

C’est un soulagement pour les éleveurs qui ont pu retrouver leur bétail et reprendre leurs activités. Le retour de ces vaches est également important pour l’économie locale, car elles fournissent du lait et de la viande aux populations.

Cependant, la situation reste fragile dans la région. Des groupes armés sont toujours actifs dans certaines zones et les éleveurs craignent de voir leurs troupeaux à nouveau menacés.

Les autorités locales ont appelé à un renforcement de la sécurité dans la région afin de permettre aux éleveurs de travailler en toute sérénité.

Les groupes armés qui sévissent dans la région sont principalement des milices locales et des rebelles ougandais. Ces groupes s’attaquent souvent aux éleveurs et à leur bétail, ce qui contraint les populations à fuir leurs villages. L’insécurité alimentaire est un problème majeur dans la région, en partie à cause des déplacements de populations et de la destruction des récoltes. Les organisations humanitaires travaillent à fournir de l’aide aux populations touchées par le conflit. Il est important de continuer à suivre la situation en Ituri et de soutenir les efforts pour ramener la paix et la sécurité dans la région.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *