4 minutes 2 semaines

Le Ministre d’État en charge du Développement Rural, M. Augustin Muhindo Nzangi, a présenté vendredi dernier au 3e Conseil des ministres le projet d’appui à la promotion des voies navigables de desserte agricole (PAP-VNDA). Cette initiative ambitieuse vise à désenclaver les zones de production agricole et à favoriser l’industrialisation de l’agriculture locale, contribuant ainsi à une transformation profonde du paysage agricole de la République Démocratique du Congo (RDC).

Le PAP-VNDA s’articule autour de quatre axes stratégiques clés, soigneusement conçus pour maximiser son impact sur la sécurité alimentaire, la création d’emplois et la prospérité rurale :

1. Exploitation des voies navigables :

Couvrant 65% des 145 territoires du pays, les voies navigables offrent un mode de transport de masse économique et respectueux de l’environnement. L’interconnexion des bassins de production agricole par ces voies permettra de désenclaver les territoires et d’améliorer la connectivité du pays, facilitant ainsi l’acheminement des produits agricoles vers les marchés.

2. Construction d’entrepôts portuaires de développement (EPDA) :

Ces entrepôts serviront de pôles de développement locaux, regroupant des centres de traitement et de transformation primaire des productions, des espaces de commercialisation et de stockage, ainsi que des services d’accès aux crédits et aux intrants agricoles. Ils joueront un rôle crucial dans la structuration et la valorisation des produits agricoles locaux.

3. Structuration des productions locales :

Le projet prévoit le rachat des productions agricoles, pastorales et halieutiques auprès des populations rurales. Ces dernières seront organisées en entreprises familiales agricoles (EFA), en coopératives ou en groupements d’intérêt économique (GIE), favorisant ainsi une meilleure structuration et commercialisation des produits.

4. Construction de convois adaptés :

En partenariat public-privé (PPP), 94 convois seront construits, chacun comprenant un pousseur, quatre barges à marchandises et deux barges à passagers. Adaptés aux voies navigables de 4ème catégorie, connues sous le nom de Voies Navigables de Desserte Agricole (VNDA), ces convois permettront d’assurer un transport fluvial efficace et efficient des produits agricoles.

Conçu pour produire des résultats tangibles dans un délai court, avant la fin du quinquennat en cours du Président Félix Tshisekedi, le PAP-VNDA promet de : * Réduire l’insécurité alimentaire en facilitant l’accès aux marchés et en améliorant la distribution des produits agricoles. * Créer des milliers d’emplois en milieu rural, stimulant ainsi l’économie locale et contribuant à la lutte contre la pauvreté. * Lancer une transformation durable du secteur agricole congolais, en le rendant plus productif, compétitif et résilient.

Le Conseil des ministres a pris acte de cette note d’information, marquant ainsi une étape cruciale vers la réalisation des objectifs de développement rural et agricole de la RDC. Le PAP-VNDA représente une opportunité majeure pour le pays de transformer son agriculture et d’améliorer les conditions de vie des populations rurales.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *