2 minutes 2 semaines

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Bumba Lubaki Daniel, est poursuivi en justice par l’opposant politique Blanchard Mongondo. Ce dernier l’accuse d’avoir violé la loi en procédant à la nomination de commissaires généraux au sein de l’exécutif provincial.

Des nominations illégales

Selon Blanchard Mongondo, les nominations effectuées par le gouverneur Daniel ne respectent pas les dispositions légales en vigueur. Il reproche notamment au gouverneur d’avoir nommé une femme issue de la police nationale congolaise (PNC) au poste de commissaire générale, ce qui serait contraire à la loi portant organisation et fonctionnement de la police nationale congolaise.

Une procédure en cours

L’affaire est actuellement pendante devant le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe. Le gouverneur Daniel a été notifié de la plainte et devra comparaître devant le tribunal pour se défendre.

Cette nouvelle affaire judiciaire s’inscrit dans un contexte de tensions politiques fortes en République démocratique du Congo. L’opposition accuse régulièrement le pouvoir en place de violer les lois et de ne pas respecter les principes démocratiques.

L’issue de ce procès sera suivie de près par l’ensemble de la classe politique congolaise.Il est important de souligner que cette information est basée sur les déclarations de l’opposant Blanchard Mongondo et n’a pas encore été confirmée par les autorités judiciaires.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *