2 minutes 2 semaines

La société civile du Nord-Kivu lance l’alerte sur un nouveau plan du M23 visant à s’approprier des machines à voter de la CENI (Commission électorale nationale indépendante).

Des intentions malveillantes

Selon un communiqué de la société civile rendu publique le jeudi 4 juillet 2024, les cadres du M23-RDF-AFC (Mouvement du 23 mars, Rwanda, Forces démocratiques alliées) seraient à la recherche de ces machines pour les utiliser à des fins frauduleuses. Ils envisageraient de distribuer les cartes d’électeurs obtenues illégalement à des ressortissants rwandais et à leurs alliés dans les pays voisins.

Des appels à la vigilance et à la protection du matériel électoral

La société civile appelle la CENI à prendre des mesures urgentes pour protéger ses machines à voter et à envisager leur évacuation vers des zones plus sécurisées. Elle invite également la population à la vigilance et à dénoncer tout mouvement suspect autour des centres d’enrôlement des électeurs.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *