2 minutes 2 semaines

Les corps de deux humanitaires de l’organisation Tearfund, froidement abattus à Butembo dans le Nord-Kivu, sont arrivés à Bukavu ce vendredi.

Un deuil profond frappe les familles et les communautés

a déclaré un membre de la famille d’une des victimes.

Une trêve humanitaire pour sauver des vies

L’appel des États-Unis pour une trêve humanitaire de deux semaines dans la zone des combats au Nord-Kivu est accueilli avec espoir par les populations civiles. Cette trêve permettrait d’acheminer l’aide humanitaire indispensable aux milliers de personnes déplacées dans la région.

Un appel à l’assistance des déplacés

Les organisations humanitaires et le gouvernement congolais sont appelés à mobiliser leurs efforts pour assister les déplacés qui se trouvent dans des conditions de vie extrêmement difficiles. Un accès humanitaire urgent est nécessaire pour leur fournir de la nourriture, de l’eau, des soins médicaux et un abri.

La tragédie de Butembo rappelle la nécessité de mettre fin au cycle de violence qui déchire l’est de la RDC. La communauté internationale doit redoubler d’efforts pour trouver une solution politique durable à ce conflit qui cause tant de souffrances à la population congolaise.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *