2 minutes 1 semaine

Le ministre de la Justice de la République démocratique du Congo (RDC), Constant Mutamba, a mis fin samedi 06 juillet 2024 à l’implication des militaires dans les litiges fonciers et immobiliers. Cette décision, prise lors des consultations populaires organisées à son initiative, vise à mettre un terme aux mauvaises pratiques judiciaires et à garantir l’accès à la justice pour tous.

a déclaré Constant Mutamba.

Cette mesure fait suite à de nombreuses plaintes de la population concernant l’ingérence des militaires dans les affaires foncières. Souvent accusés d’ expropriations illégales et d’intimidations, les militaires fragilisent le système judiciaire et privent les citoyens de leurs droits.

La décision de Constant Mutamba a été saluée par les organisations de défense des droits de l’homme et les citoyens. Ils espèrent que cette mesure permettra de mettre fin à l’impunité et de garantir un procès équitable à tous.

Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour réformer le système judiciaire congolais et garantir l’accès à la justice pour tous. Les mauvaises pratiques judiciaires, la corruption et le manque de moyens sont encore des obstacles majeurs à l’instauration d’un État de droit en RDC.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *