2 minutes 1 semaine

Profitant de la période de trêve instaurée par les chefs d’État de la région des Grands Lacs, la rébellion du M23 a renforcé sa présence dans les zones qu’elle a récemment occupées dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Selon des sources locales, le mouvement a installé sa propre police ce week-end, prenant le contrôle de l’administration locale dans la commune de Kirumba. Le M23 a également pris possession des locaux de la mairie et d’autres bâtiments administratifs.

Cette action du M23 intervient alors que le gouvernement congolais continue de déplorer et de demander le départ des troupes rebelles du M23 soutenus par l’armée rwandaise. Les discussions n’ont pas encore abouti à un accord, et les combats ont repris à plusieurs reprises ces dernières semaines.

L’installation du M23 dans les zones conquises suscite des inquiétudes parmi la population locale, qui craint une nouvelle escalade de la violence. Les organisations humanitaires ont également appelé les parties en conflit à respecter le droit international humanitaire et à protéger les civils.

Picard Luhavo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *