3 minutes 1 semaine

400 soldats des FARDC ont achevé une formation de deux semaines dispensée par les casques bleus de la MONUSCO à Bunia, en Ituri. Cette formation visait à renforcer leurs capacités opérationnelles et leurs compétences dans le but de mieux lutter contre les groupes armés qui sévissent dans la région, notamment la milice Codeco.

Les soldats ont été formés à différentes techniques de combat, y compris les tactiques de combat, les embuscades, les raids, les missions spéciales, le montage et le démontage des armes. Ils ont également reçu une formation sur les droits de l’homme, le contrôle des troupes et la gestion des situations critiques.

Cette formation est particulièrement importante dans le contexte de l’insécurité croissante en Ituri, où les groupes armés commettent des atrocités contre les populations civiles. Les soldats formés seront déployés dans le territoire de Djugu, l’un des plus touchés par la violence.

Le colonel Faustin Bozibo Balibolama, commandant en charge de la formation au sein de la 32e région militaire des FARDC, a déclaré :

Les soldats formés ont juré de « ne jamais trahir le Congo » et de tout mettre en œuvre pour protéger la population et l’intégrité territoriale du pays. On espère que cette formation contribuera à améliorer la sécurité en Ituri et à mettre fin aux atrocités commises par les groupes armés.

Picard Luhavo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *