2 minutes 1 mois

Le centre de recherche en Finances publiques et développement local (CREFDL), alerte sur une situation de malversation financière relative à l’investissement du nouveau gouvernement par l’assemblée nationale, prévu pour ce mardi 11 juin 2024 au palais du peuple.

En effet, via un communiqué rendu public ce 11 juin 2024 et dont une copie est parvenue à notre rédaction, ce service précise que, les faits décriés dans son rapport publié le 9 Mai dernier refont surface et se consolident actuellement :

 » selon les entretiens effectués avec 20% des députés nationaux, et assistants parlementaires, il s’avère que chaque député aurait touché 30.000$ pour participer au vote de confiance du nouveau gouvernement.
Ce sont près de 14 millions décaissés par l’État pour motiver les députés nationaux, un montant qui n’est pas retracé dans la loi des finances 2024″, peut-on lire sur cette lettre.

Pour ce service financier, ce montant décaissé pourrait financer la construction d’au moins 10 laboratoires médicaux modernes dans 10 provinces.

Ci-dessous, l’intégralité de la lettre 👇🏾

La Rédaction/Ludovick I.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *