2 minutes 1 semaine

La slameuse congolaise LMD Slamareine a plaidé pour l’instauration du swahili comme langue officielle en République démocratique du Congo (RDC), lors d’un entretien avec l’ACP dimanche 07 juillet 2024, à l’occasion de la Journée internationale de la langue swahili.

Selon elle, cette mesure favoriserait une plus grande cohésion nationale en permettant une meilleure communication entre les différentes régions du pays. Elle a également souligné que le swahili est déjà largement utilisé au sein de la Communauté d’Afrique de l’Est, dont la RDC est membre, ce qui faciliterait son intégration régionale.

L’idée de promouvoir le swahili en RDC n’est pas nouvelle. En 2021, le gouvernement congolais a annoncé la création d’une Académie du swahili pour promouvoir son enseignement et son usage.Le swahili est une langue bantoue parlée par plus de 100 millions de personnes en Afrique de l’Est et centrale. C’est la langue officielle de la Tanzanie, du Kenya, de l’Ouganda, du Rwanda et du Burundi. Il est également largement utilisé en RDC, en Ouganda, au Mozambique, en Somalie et au Malawi.

L’instauration du swahili comme langue officielle en RDC est une question complexe qui suscite des débats. Certains y voient une opportunité de renforcer l’unité nationale et de faciliter l’intégration régionale, tandis que d’autres craignent qu’elle ne marginalise les autres langues parlées dans le pays.Quoi qu’il en soit, la promotion du swahili en RDC est un enjeu important pour le développement du pays et son intégration régionale.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *