2 minutes 1 semaine

Dans les agglomérations du territoire de Lubero contrôlées par les rebelles du M23, les radios ont suspendu leurs journaux parlés, à l’exception d’une seule. Elles ne diffusent plus que des communiqués du M23 et de la musique, selon des sources locales.

s’inquiète un journaliste qui a préféré garder l’anonymat.

Contrôle de l’information

Cette mesure semble relever d’une stratégie de contrôle de l’information de la part du M23. Les rebelles cherchent ainsi à limiter la diffusion d’informations qui pourraient leur être défavorables et à diffuser leur propre propagande.

Impact sur la population

Cette situation a un impact important sur la population, qui se retrouve privée d’une source d’information essentielle. Les habitants des zones contrôlées par le M23 ont de plus en plus de mal à comprendre ce qui se passe dans leur pays et dans le monde.

Le M23 doit respecter le droit à l’information des populations.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *