2 minutes 2 semaines

Des milliers de personnes ont fui leurs villages dans les territoires de Rutshuru et Lubero au Nord-Kivu, en raison des combats intenses entre l’armée congolaise et les rebelles du M23.

Des conditions de vie précaires

Ces personnes déplacées, principalement des femmes et des enfants, se retrouvent dans des conditions de vie extrêmement précaires. Sans nourriture, eau potable ou abris adéquats, elles sont exposées aux maladies et à la malnutrition.

Des témoignages poignants

a déclaré Marie-Antoinette, une sexagénaire originaire de Kanyabayonga.

a témoigné Pauline, une habitante de Kirumba.

Un manque d’assistance humanitaire

La situation est aggravée par le manque d’assistance humanitaire. Plusieurs organisations humanitaires ont quitté la région en raison de l’insécurité et des risques liés à la désinformation.

Un appel à l’aide

Les personnes déplacées lancent un appel urgent à la communauté internationale pour obtenir de l’aide humanitaire d’urgence. Elles ont besoin de nourriture, d’eau potable, d’abris, de soins médicaux et de protection. La situation des personnes déplacées à Lubero est extrêmement préoccupante. La communauté internationale doit agir rapidement pour leur fournir l’aide humanitaire dont elles ont désespérément besoin.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *