2 minutes 1 semaine

Après la trêve décrétée par les États Unis dans l’est du pays, des mouvements suspects des militaires M23-RDF-AFC sont observés près de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Selon des témoignages d’habitants de Rumangabo, dans le territoire de Rutshuru, plusieurs véhicules transportant des militaires M23/RDF ont traversé la localité cette nuit en direction de Kibumba, à la porte de la ville de Goma.

Ces mouvements suscitent des inquiétudes quant à une possible attaque contre la ville. Un habitant de Rumangabo qui a préféré garder l’anonymat a déclaré si:

Il a ajouté qu’hier soir, vers 21h30, cinq véhicules de marque FUSO et deux Jeep remplis de militaires M23/RDF en provenance de Rutshuru centre sont passés par Rumangabo en direction de Kibumba.

Début juillet, la société civile du territoire de Nyiragongo avait déjà alerté sur un plan du Rwanda d’attaquer Goma après les élections au Rwanda. Mambo Kawaya, de la société civile de Nyiragongo, avait déclaré :

Les autorités congolaises n’ont pas encore commenté ces informations. La situation reste tendue dans la région de Goma, où les populations craignent une nouvelle offensive des rebelles M23. Il est important de noter que ces informations sont basées sur des témoignages et n’ont pas été confirmées par des sources officielles.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *