2 minutes 1 semaine

Malgré la trêve décrétée par les États-Unis, des combats ont éclaté dimanche 07 juillet 2024 entre la coalition M23-RDF-AFC et les jeunes résistants Wazalendo dans le village de Matembe, à environ 12 km de Kaseghe en territoire de Lubero (Nord-Kivu).

Selon des sources locales, les affrontements ont débuté tôt le matin et ont duré plusieurs heures. Un bilan provisoire fait état de plusieurs morts et blessés des deux côtés.

Cette nouvelle flambée de violence survient alors que les espoirs d’un règlement pacifique du conflit grandissaient suite à l’appel à la trêve lancé par les États-Unis. La communauté internationale a appelé les parties en conflit à respecter le cessez-le-feu et à s’engager dans des négociations de paix.

Les raisons des nouveaux combats

Les raisons exactes des nouveaux combats ne sont pas encore claires. Cependant, il est possible qu’ils soient liés à des désaccords sur les termes de la trêve ou à des violations du cessez-le-feu

Les nouveaux combats ont aggravé la situation humanitaire dans la région, déjà très précaire. Des milliers de personnes ont été contraintes de fuir leurs hommes pour échapper aux violences.

La trêve dans l’est de la RDC est toujours fragile. Les nouveaux combats qui ont éclaté à Matembe montrent qu’il est urgent de trouver une solution pacifique au conflit.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *